De l’encre pour une aréole